fbpx

Prendre l’avion en fauteuil roulant : ce que vous devez savoir

Personne en fauteuil roulant qui se dirige vers un avion assisté par le personnel de l'aéroport.

Voyager en avion peut présenter des défis uniques pour les personnes en situation de handicap, nécessitant une préparation approfondie et une compréhension claire des services disponibles. Il est crucial de s’assurer que chaque étape du voyage, de la réservation à l’arrivée, soit confortable et sécurisée. Cette introduction vous guide à travers les étapes essentielles pour préparer votre vol.

Les principales catégories d’assistance listées par les compagnies aériennes

Il existe des catégories définies par la législation aérienne internationale destinées à définir le type d’assistance nécessaire, par exemple :

  • WCHR (Wheel chair ramp) : vous pouvez marcher et monter les escaliers, mais vous avez besoin d’un fauteuil roulant pour effectuer les trajets. L’accompagnement se fait jusqu’au terminal d’embarquement.
  • WCHS (Wheel chair stair) : vous avez besoin d’aide pour les escaliers, d’un fauteuil roulant pour vos déplacements, mais vous pouvez ensuite vous déplacer seul en cabine. L’accompagnement se fait jusqu’à l’entrée de l’avion.
  • WCHC (Wheel chair completely) : vous avez un handicap lourd et avez besoin d’assistance jusqu’au siège de l’avion.
  • BLIND (Passenger with vision loss) : vous êtes malvoyant ou non voyant, avec ou sans chien guide. Une assistance peut être proposée jusqu’à l’entrée de l’avion, ainsi que la mise à disposition des consignes de sécurité en braille.
  • DEAF (Passenger with hearing loss) : vous êtes malentendant ou sourd et pouvez bénéficier d’une assistance jusqu’au terminal d’embarquement.
  • DPNA (Passenger with developmental or intellectual disability).: vous êtes atteint d’une déficience intellectuelle ou d’un trouble neuro-développemental, vous pouvez bénéficier d’une assistance pour monter dans l’avion, voire d’un accompagnateur.

Assistance et réglementations pour les passagers en fauteuil roulant

Lorsque vous voyagez en avion en tant que personne en situation de handicap, notamment pour ceux qui ne peuvent pas marcher du tout et requièrent une assistance de type WCHC, il est crucial de prévoir un accompagnateur adulte valide. Les compagnies aériennes s’engagent à fournir une assistance nécessaire jusqu’à votre siège, mais il est important de noter que le personnel de bord n’est pas autorisé à porter les passagers. À la place, une chaise de transfert est utilisée à bord de l’avion pour aider à accéder à votre siège en toute sécurité.

Cette réglementation vise à assurer que tous les passagers bénéficient d’une assistance appropriée tout en respectant les normes de sécurité aérienne. Il est essentiel de communiquer vos besoins spécifiques à la compagnie aérienne lors de la réservation ou au moins 48 heures avant le vol pour garantir que toutes les dispositions nécessaires soient prises pour faciliter votre voyage. Pour plus d’informations sur les droits des passagers en situation de handicap et les services disponibles, consultez le site officiel pour les personnes en situation de handicap et leurs aidants.

Préparatifs pour les fauteuils roulants électriques

Si vous prévoyez de voyager avec un fauteuil roulant électrique, il est impératif de contacter la compagnie aérienne bien avant de réserver vos billets. Ceci est essentiel pour comprendre les conditions spécifiques de transport de ces équipements, notamment en ce qui concerne les batteries. Les fauteuils roulants manuels sont généralement soumis à moins de restrictions, mais ceux qui sont électriques nécessitent une attention particulière.

Les batteries de fauteuil roulant doivent respecter certaines normes pour être transportées en avion :

  • Les batteries sèches ou en gel sont généralement acceptées sans restrictions spéciales.
  • Les batteries au lithium-ion sont permises à bord uniquement si leur capacité est inférieure à 300Wh. Si la capacité dépasse ce seuil, des mesures spécifiques doivent être prises.
  • Les batteries liquides ne sont pas autorisées à bord sans une autorisation spéciale préalable.

Il est crucial de fournir à la compagnie aérienne des informations détaillées sur le type de fauteuil roulant que vous utilisez, y compris la marque, le modèle, les dimensions, le poids, et le type de batterie. Cette préparation permet de s’assurer que toutes les dispositions nécessaires seront prises pour transporter votre fauteuil roulant en toute sécurité.

Réservation de l’assistance et conseils pour le jour du départ

Il est fortement conseillé de réserver l’assistance requise directement lors de l’achat de vos billets d’avion, surtout si vous voyagez avec un fauteuil roulant ou avez besoin d’une assistance spéciale à l’aéroport. Cette assistance est toujours gratuite et doit être réservée auprès de votre compagnie aérienne au moins 48 heures avant le départ pour garantir que tout soit prêt pour votre voyage.

 

Voici quelques conseils pour le jour de votre départ :

  • Contact préalable : Assurez-vous de contacter la compagnie aérienne 48 heures avant votre vol pour confirmer vos besoins d’assistance et fournir les détails finaux concernant votre fauteuil roulant, comme la marque, le modèle, les dimensions, et le type de batterie.
  • À l’aéroport : Dès votre arrivée à l’aéroport, dirigez-vous directement vers le comptoir de la compagnie aérienne pour procéder à l’enregistrement. Demandez à conserver votre fauteuil roulant jusqu’à la porte d’embarquement, si possible. Si cela n’est pas autorisé, votre fauteuil sera enregistré comme bagage en soute, et vous serez accompagné par le personnel de l’aéroport jusqu’à l’embarquement, en utilisant un fauteuil roulant de l’aéroport.
  • Préparation de votre fauteuil roulant : Avant de vous séparer de votre fauteuil roulant, assurez-vous de retirer tous les éléments fragiles ou facilement amovibles (comme les appuie-têtes, coussins, et repose-pieds) et de les emporter avec vous en cabine. Si votre fauteuil est électrique, pensez à retirer le joystick et tout autre élément susceptible de se détacher ou d’être endommagé pendant le transport.

En suivant ces étapes, vous pouvez aider à garantir que votre expérience de voyage soit aussi fluide et sans stress que possible, minimisant les complications potentielles lors du transport de votre fauteuil roulant.

Personne en fauteuil roulant qui se dirige vers un avion.

À l’arrivée – inspectez votre fauteuil roulant

À votre arrivée, il est crucial de prendre le temps nécessaire pour inspecter minutieusement votre fauteuil roulant dès que vous le récupérez. Cette étape est essentielle pour s’assurer que votre équipement n’a subi aucun dommage pendant le transport et fonctionne parfaitement.

Voici ce que vous devez faire pour inspecter votre fauteuil roulant :

  • Examinez attentivement : Vérifiez chaque partie de votre fauteuil pour détecter d’éventuels dommages visibles, comme des éraflures, des bosses ou des déformations.
  • Testez les fonctionnalités : Assurez-vous de tester tous les réglages mécaniques ou électriques du fauteuil, tels que l’inclinaison du dossier, les mouvements des repose-pieds, et les fonctions de lift, si disponibles.
  • Fonctionnement global : Prenez quelques minutes pour vous déplacer dans l’aéroport et vérifier le bon fonctionnement général du fauteuil, en prêtant attention à des problèmes comme des grincements ou des difficultés dans la manœuvre.

Si vous constatez la moindre anomalie ou si quelque chose ne semble pas fonctionner comme il le devrait, il est crucial de le signaler immédiatement à la compagnie aérienne avant de quitter l’aéroport. Signaler les problèmes à ce moment permet de résoudre les éventuelles réclamations plus efficacement et assure que vous disposiez d’un fauteuil en bon état pour la suite de votre voyage

Accompagnement spécialisé depuis l’aéroport de départ avec Librensemble

Chez Librensemble, nous comprenons que le voyage peut présenter des défis particuliers pour les personnes en situation de handicap. C’est pourquoi nous proposons un service d’accompagnement spécialisé dès le départ, disponible depuis Paris pour le Monténégro, ainsi que depuis tous les aéroports français desservant Djerba. Ce service d’assistance assure une expérience de voyage sereine et sécurisée, depuis votre départ jusqu’à votre retour à la maison.

Voici ce que notre service d’accompagnement inclus

  • Prise en charge personnalisée : Dès votre arrivée à l’aéroport, un membre de notre équipe vous accueille et vous assiste tout au long des procédures d’enregistrement, de sécurité, et d’embarquement.
  • Assistance continue : Notre accompagnateur reste à vos côtés pour répondre à tous vos besoins spécifiques durant les différentes phases du voyage, garantissant que toutes vos exigences en matière d’accessibilité sont pleinement satisfaites
  • Prise en charge porte à porte : Librensemble s’assure que votre voyage de l’aéroport à la résidence et retour se déroule sans encombre, offrant une expérience de voyage complète et sans stress, où chaque détail est soigneusement planifié et exécuté.

Ce service est conçu pour éliminer l’anxiété et les incertitudes du voyage aérien pour les personnes en situation de handicap, vous permettant de vous détendre et de profiter pleinement de votre expérience de voyage.

 

Voyager en avion pour les personnes en situation de handicap nécessite une planification minutieuse pour assurer que toutes les étapes du voyage soient accessibles, confortables et sûres. En suivant les conseils fournis et en profitant des services d’assistance spécialisée, comme ceux offerts par Librensemble, vous pouvez transformer les défis en une expérience de voyage fluide et agréable