Nous proposons un accompagnement en fonction qui garanti un niveau de sécurité optimisé à nos résidents (voir notre page « Tarifs et formulaires »

Vous trouverez sur la page dédiée aux tarifs, un tableau décrivant la manière dont se déroulent les différentes phases des accompagnements.

Contrairement à une idée reçue, ce ne sont pas les compagnies aériennes mais les services dédiés des aéroports qui assurent l’assistance des passagers à mobilité réduite.

Toutefois, lors de la réservation des vols auprès des agences de voyages ou des compagnies aériennes, il faut préciser les besoins d’assistances qui doivent être mentionnés sur les billets.
Cette disposition est primordiale pour être sûr que les fauteuils, manuels ou électriques seront bien acceptés et voyageront gratuitement. L’absence de la mention de ces besoins d’assistance lors de l’émission du billet pourrait aussi justifier le refus d’enregistrement et donc d’embarquement.

Comment ça marche au départ à Orly et de Charles de Gaulle.

Au départ, les passagers peuvent appeler l’assistance grâce à une borne d’appel située en face de la place de parking réservée aux véhicules adaptés dans la zone dépose minute.
S’ils sont seuls, l’assistance les accompagne en principe jusqu’au comptoir d’enregistrement de la compagnie, puis après avoir enregistré leurs bagages, ils sont conduits sur leur fauteuil ou un fauteuil de l’assistance, en fonction des situations spécifiques, jusqu’à la salle d’embarquement après avoir passé les contrôles de sécurité et de police.
Ils sont embarqués les premiers par un personnel compétent dans les avions pour être placés sur le siège qui leur a été attribué à l’aide d’une chaise spéciale prévue à cet effet.

Au retour, ils sont attendus par le personnel d’assistance. Débarqués les derniers, ils sont accompagnés pour le passage au contrôle de police et pour la récupération de leurs bagages et de leurs fauteuils jusqu’à la sortie ou ils sont attendus.

Comment ça marche au Monténégro, en Croatie et en Albanie :

Le principe est le même qu’à Paris. Toutefois, la petite taille des aéroports facilite beaucoup les transferts.
Pour l’arrivée, les services des aéroports de Podgorica, de Tivat, de Dubrovnik et de Tirana ont l’habitude de nous remettre les résidents après les contrôles de police et la récupération des bagages et participent aux transferts jusqu’aux parkings de nos véhicules.
Pour le départ, De la même manière, nous nous assurons en relation avec le personnel d’assistance de la bonne prise en charge de nos résidents.

Open chat
Cliquez pour nous appeler
Bonjour, Pouvons- nous vous aider ?